Une virée de nuit dans le quartier de La City…


…OU comment réaliser que les bus ne t’aiment pas. Mais vraiment pas.

Après une matinée à Camden Town, un grimpette frileuse à Primrose Hill et une magique excursion à King’s Cross, on décide de poursuivre notre journée par la visite du quartier de La City.
C’est un peu fou tout ce qu’on peut faire en une seule journée.


 

/!Alerte photos dégueux!/ : 98% d’entre elles ont été prises avec nos téléphones car notre appareil photo n’avait plus de batterie. Et les photos de nuit avec un téléphone, on sait combien c’est hideux. Donc, désolée. 

 

Jeudi 14 Décembre 2017

Vers 16h30 :en ressortant de King’s Cross <3, on se dirige vers la British Library, juste à côté des deux gares. Il se trouve que précisément en ce moment se déroule une exposition Harry Potter à la bibliothèque, à l’occasion des vingt ans du livre. On essaie d’y aller mais l’entrée n’est gratuite que pour les membres de la bibliothèque et les prix sont trop élevés pour nous. Nous visitons brièvement les lieux mais l’accès aux salles de lecture est aussi réservé aux membres. On ne voit pas grand-chose. Et quand on veut se poser boire un café, on nous annonce que le stand vient de fermer. Grosse loose intégrale. Ce que nous ne savons pas, c’est que ce n’est que le début. On se pose, le temps d’aller aux toilettes (là au moins l’accès est possible) et de définir ce qu’on veut faire ensuite.

DSC_0296DSC_0297DSC_0298DSC_0299

Vers 17h : on essaie de trouver l’arrêt de bus pour aller dans le quartier de La City, quartier historique de Londres où l’on peut admirer de nombreux monuments célèbres de la ville, tels que la St Paul’s Cathedral ou encore The Monument, érigé en mémoire du grand incendie de 1666. Paradoxalement, c’est aussi dans ce quartier que l’on trouve les bâtiments les plus modernes, à l’architecture très contemporaine comme le Gherkin, la fameuse tour qui prend l’élégante forme d’un suppositoire.

On met déjà 15 minutes pour trouver le bon arrêt de bus. Lorsqu’on le trouve enfin, Aurélien s’aperçoit avec horreur qu’il a perdu son Oyster Card, son pass pour les transports. J’ai un coup de mou, un coup de désespoir : on n’a presque plus d’argent et un ticket à l’unité coûte presque 4,50£. Je vois le séjour se terminer brutalement lorsque je repense qu’il existe peut-être des tickets à la journée. On entre dans une station de métro et on voit que le ticket journée ne coûte que 5£ (quasiment le même prix qu’un ticket à l’unité : WTF ?). Ni une ni deux : le ticket acheté, on file prendre notre bus. Le trajet dure plus de 45min car nous devons retraverser toute la ville : du nord-ouest, jusqu’au sud-est.

P_20171214_182541P_20171214_182616P_20171214_182621

Vers 18h30 : on descend un arrêt trop tôt. Il s’agit là d’une de mes grandes spécialités de glandue professionnelle : tellement stressée de louper le bon arrêt, je nous fais descendre effectivement au mauvais arrêt, mais plus tôt que prévu. J’avais déjà fait le coup sur un autre trajet et avais aussi failli descendre un arrêt avant King’s Cross si Aurélien ne m’avait pas soutenu que c’était celui d’après. Par ma faute, nous sommes donc obligés de marcher une bonne quinzaine de minutes avant de tomber sur l’immense Tower Bridge. Le pont est magnifique (pas la photo malheureusement) et la vue sur les bâtiments illuminés aussi. On passe à côté de la London Tower, construite autrefois par Guillaume le Conquérant et qui abrite aujourd’hui les joyaux de la couronne.

P_20171214_182524P_20171214_182559P_20171214_183917P_20171214_183923P_20171214_185048

On longe les quais de l’autre côté du pont (que l’on met au moins 10min à traverser), mais le passage est très vite bouché. Nous sommes donc obligés d’emprunter une rue parallèle où il n’y a rien à voir. On passe à côté de The Monument sans même l’apercevoir, ni savoir que nous étions tout proche à ce moment-là. Un peu plus loin, nous rejoignons de nouveau les quais et là, la vue est splendide.  On découvre peu à peu la St Paul’s Cathedral, incroyablement belle et imposante. Mais notre objectif final ici, c’est le Millenium bridge, la passerelle pour les piétons qui est détruite par les Mangemorts dans la scène d’intro de Harry Potter et le Prince-de-Sang-Mêlé (si vous ne l’avez pas encore compris, ce voyage est en fait un pèlerinage Harry Potter). La passerelle est pile en face de la cathédrale. On la traverse jusqu’à la moitié, puis on repart en direction de St Paul’s.

Et là, c’est la reprise de la loose.

P_20171214_190006

P_20171214_184252
Les sortes de cloches transparentes sur la droite sont en fait un restaurant. Pas mal non ?

P_20171214_190714P_20171214_190949P_20171214_191841

C’est à ce moment qu’on souhaite prendre le bus 23, pour repartir directement vers le marché de Hyde Park. On trouve l’arrêt où le bus est indiqué et on attend 5, 10, 15, 20min… On voit passer tous les bus indiqués par l’arrêt : 4, 15, 26, 76, 11, 17. On les voit passer 2, voire 3 fois. Du coup, on commence à se dire que le 23 ne viendra pas. Je demande au chauffeur d’un autre bus qui m’informe que l’arrêt du 23 se trouve à 4 stops sur son trajet. On reste donc dans son bus et on descend à l’arrêt Aldwich, suivant ses indications. Là, on attend 5, 10, 15 min… Et de même, on voit passer les mêmes bus plusieurs fois sans voir le nôtre, pourtant bien indiqué sur la pancarte de l’arrêt.
Découragé, Aurélien regarde sur internet et trouve une alternative : un autre bus nous emmène à un autre endroit du parc. Après avoir perdu presque 1h à attendre un bus fantôme, nous débarquons enfin à Hyde Park, par l’entrée sud. Nous rejoignons le marché, toujours frigorifiés.

Il est 20h, et je vous raconte la suite et fin ici.

 

279dd6f6-466a-4dfa-8056-7cb355fc1a19