Londres à Noël : une balade dans les rues illuminées…

 


ou comment tomber sur l’avant-première d’un film (très) connu sans le savoir.

A deux reprises durant notre court séjour à Londres, nous nous sommes baladés de nuit pour explorer les rues illuminées. La ville est juste magnifiquement décorée pour Noël, et rien que pour cette raison nous ne regrettons pas d’être venus en plein hiver, même si cela impliquait de nous faire transformer en glaçons géants (et accessoirement de nous obliger à reculer notre séjour de 24h). Après une incroyable journée à arpenter les Studios Harry Potter, nous décidons de ne pas nous arrêter là, et de terminer ce mercredi en beauté.


Mercredi 13 décembre 2017

17 h : on repart en vadrouille. On décide de ne pas retourner sur Piccadilly, comme nous l’avions prévu au départ, mais de voir autre chose à la place. J’avais noté dans mon guide que Marylebone High Street était à voir pendant Noël. On prend un bus jusque là-bas (1ère vraie expérience du bus à deux étages : on est tout devant et cette fois, sans image teintée pour gâcher la vue). Malheureusement, il n’y a rien de spécial à voir sur Marylebone High Street… Il semblerait que la rue ne soit pas décorée tous les ans.

On fait un tour sur Baker Street pour aller voir le 221 B, la maison où a été tournée en partie la série Sherlock. Nous ne visiterons malheureusement pas le musée car il est trop tard. Nous traversons la rue, pavée de restaurants aux spécialités très diverses : indien, vietnamien, japonais, italien, français… A Londres, peu importe d’où on vient, on peut retrouver la bouffe de chez soi.

DSC_0510DSC_0511DSC_0508Vers 20h, on reprend un bus pour aller sur Oxford Street, en plein centre-ville de Londres. La rue est somptueusement décorée. Des centaines de petites boules illuminées semblent flotter dans les airs au-dessus de nous. Des rideaux de lumière décorent les façades des bâtiments et de multiples boutiques ont sorti le grand jeu dans leurs vitrines.

DSC_0529DSC_0534DSC_0537DSC_0542DSC_0543DSC_0545DSC_0548DSC_0551 (2)DSC_055417h45 : en ressortant, il fait nuit. La patinoire, installée au pied du Natural History Museum, est illuminée en rose et violet. Des dizaines de personnes patinent, au milieu des féeriques décorations de Noël.

P_20171212_163433Après nous être arrêtés quelques minutes pour contempler ce poétique tableau, nous déambulons un peu dans le quartier de Knightsbridge, en direction du Royal Albert Hall. Jusqu’à ce que, au détour d’une rue, nous tombions soudainement nez à nez avec une foule compacte d’humains. Des dizaines de personnes (dont nous) se dirigent vers l’attroupement pour tenter de voir ce qu’il se passe. Je repère des barrières, des camions et des agents de sécurité ; il doit certainement se passer quelque chose d’important. On commence même à en être tout à fait sûr quand on voit débarquer des hommes en costume et des femmes en robes de soirée luxueuses (tenue bien légère pour les -8000° ambiant). Nous commençons à nous demander s’il n’y aurait pas de la célébrité dans le coin. Et soudain : TIIIIIIN TIN TIN TIN !! On sursaute. La musique de Star Wars retentit au-dessus de nos têtes. Heu…ok ? Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer ce qui s’passe ? L’illumination parvient alors jusqu’à moi : « Aaaaah mais ce ne serait pas une avant-première par hasard ? » Et ben si. Nous avons appris un peu plus tard, qu’il y avait en fait Mark Hamill, alias Luke Skywalker à quelques pas de nous. Les princes Harry et William s’étaient également déplacés pour l’occasion. Bref, du coup, comme on ne savait pas très bien à ce moment-là et qu’on n’était clairement pas venu à Londres pour ça – malgré notre passion pourtant avérée pour le cinéma – on a passé notre chemin pour rejoindre à nouveau l’avenue Knightsbrige et débarquer sur Picadilly Circus.

La rue est très belle, bien que décorée de façon plus sobre. Le but de notre venue ici est simple : trouver le lieu de tournage de Harry Potter et les Reliques de la Mort Partie 1, lorsqu’Harry, Ron et Hermione débarquent après avoir transplané depuis le Terrier pour fuir les mangemorts. Il se trouve que le lieu en question se trouve à l’autre bout de l’immense avenue, en-dessous du porche du célèbre hôtel de luxe « le Ritz ». On y parvient enfin mais une fois devant… Aurélien jette l’éponge. Il découvre à cet instant de nouvelles douleurs qu’il n’avait jamais expérimenté auparavant. En d’autres termes, il ne peut plus faire un pas et s’écroule littéralement contre le muret le plus proche. Je prends donc ma photo et nous puisons dans nos dernières réserves pour prendre un métro et retourner jusqu’à notre auberge.

DSC_0492DSC_0494P_20171212_175702lignesc3a9paratrice

Après ce mercredi bien rempli, nous avons entamé notre dernier jour à Londres par la visite du quartier de Camden Town. Et je vous raconte ça ici !

Et vous ? Avez-vous déjà visité Londres à Noël ? N’hésitez pas à me partager votre expérience en commentaire 😉

 

cropped-279dd6f6-466a-4dfa-8056-7cb355fc1a19-2.png